Ville de Montmagny
Aller directement au contenu
  • Quai et chutes

Le conseil municipal dresse un bilan positif de sa première année de mandat

29 novembre 2018

Un peu plus d'un an après avoir été élus pour représenter leurs concitoyens, le maire de la Ville de Montmagny, M. Rémy Langevin, et les conseillers municipaux, soit Mme Sylvie Boulet et MM. Gaston Morin, Jessy Croteau, Yves Gendreau, Bernard Boulet et Marc Langlois, ont dressé le bilan des derniers mois, ce qui leur a permis de prendre pleinement conscience du travail effectué, mais également de celui qu'ils souhaitent abattre d'ici la fin de leur mandat. Et comme en ce moment même, on apporte la touche finale aux prévisions budgétaires de l'année 2019, cette réflexion ne pouvait mieux tomber. Une chose est certaine, tous les élus s'entendent sur un point : ils adorent leur expérience bien que gérer une ville soit plutôt complexe et qu'ils aient encore des choses à apprendre.

Le maire Rémy Langevin entouré de la conseillère Sylvie Boulet et des conseiller Bernard Boulet, Jessy Croteau et Yves Gendreau. (Gaston Morin et Marc Langlois étaient absents) - Photo Diane Gendron

Une première année chargée
Au terme de l'élection 2018, quatre nouveaux conseillers sur six ont fait leurs premiers pas en politique municipale et le maire, qui cumulait plusieurs années d'expérience en tant que conseiller municipal, en était à sa première année à la mairie. Somme toute, la transition s'est très bien faite et les formations offertes ont permis aux élus d'apprivoiser relativement rapidement l'appareil municipal. D'entrée de jeu, le maire a tenu à donner de plus grandes responsabilités et plus de visibilité à chacun d'eux. Il a d'ailleurs nommé un maire suppléant permanent, M. Marc Langlois. Il a aussi mis la table lors de l'adoption de son premier budget en demandant à l'administration municipale de veiller à limiter la masse salariale pour les quatre prochaines années.

Le conseil municipal a également instauré une politique de gestion de son budget discrétionnaire, révisé la rémunération des élus en fonction des responsabilités et des mandats, et mis en place un système de contrôle serré des frais de représentation. Les orientations relatives au soutien financier offert aux organismes ont aussi été revues afin de prioriser l'aide aux familles ainsi qu'aux personnes et groupes plus vulnérables ayant des besoins particuliers. Une nouvelle grille tarifaire pour les services rendus (loisirs, permis, etc.) a de plus été adoptée.

En matière de consultations, la Ville de Montmagny a été particulièrement active. En vue des Fêtes du 375e, un sondage a été mené au printemps dernier, ce qui a donné le feu vert au conseil municipal pour étudier diverses options en vue d'aménager la future place des Migrations. Le logo des Fêtes et la composition du comité organisateur ont aussi été présentés. M. Langevin a également pris le temps de visiter quelques entreprises du territoire pour mieux connaître leur expertise et surtout, leurs besoins de main-d'oeuvre et de réseautage. Deux rencontres regroupant des professionnels de la santé, des membres du personnel, des représentants des parties en jeu (le ministère de la Santé et des Services sociaux et Eau Secours) et des citoyens ont permis au conseil municipal de se prononcer sur l'épineux dossier de la fluoration de l'eau et de se retirer du programme.

Au chapitre des réalisations 2018, le partenariat conclu avec Montel pour la place publique, l'inauguration du parc du Souvenir, le dévoilement du monument rendant hommage aux soldats dans le cadre du 100e anniversaire de l'Armistice et le réaménagement de l'ancien hôtel de ville pour accueillir le personnel de la Société de développement économique (SDÉM), l'École internationale de musique et la troupe Hallélou sont en tête de liste.

Bref, Montmagny a poursuivi son développement et a été très bien représentée, tant localement, régionalement que nationalement, puisque M. Langevin s'est impliqué au sein de divers comités pour veiller aux intérêts de la ville et de la région, dont la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches, le caucus des villes de centralité et le comité du transport ferroviaire de l'Union des municipalités du Québec pour ne nommer que ceux-ci.

Place aux conseillers
Du côté des conseillers municipaux, l'année 2018 en aura été une d'apprentissage pour la grande majorité d'entre eux. Non seulement ils ont dû apprivoiser les rouages du système, mais également s'approprier les dossiers en lien avec les mandats qui leur ont été confiés.

Pour son 2e mandat, M. Gaston Morin était encore responsable du Camping Pointe-aux-Oies qui a connu une superbe année marquée par l'ajout de nouveaux hébergements inusités (yourtes et Goutte d'Ô) et une hausse de l'achalandage. Pour sa part, M. Jessy Croteau a été particulièrement occupé par ses fonctions au sein de la Corporation de la bibliothèque municipale qui l'ont poussé à développer davantage son côté culturel. Son implication au Comité d'embellissement a aussi mené à la tenue d'une première Journée de l'environnement.

Bien qu'il en soit à son 2e mandat, M. Yves Gendreau s'est vu confier de nouvelles responsabilités, notamment de représenter la Ville à la table des deux diffuseurs magnymontois : Les Arts de la scène et le Carrefour mondial de l'accordéon. Cette double affectation lui a donc permis de mieux saisir les réalités et les besoins propres à chacune de ces organisations. M. Bernard Boulet a de son côté siégé à la SDÉM, qui a connu une grosse année en terme de réalisations, et au Festival de l'Oie blanche, un évènement emblématique de notre ville qu'il faut continuer de soutenir.

Pour son 1er mandat de conseillère municipale, Mme Sylvie Boulet n'a pas chômé en siégeant au Comité de la famille et des aînés qui comptait plusieurs activités à son calendrier, dont les travaux de mise à jour de la Politique des aînés. Le Comité de la culture l'a aussi tenue bien occupée, notamment en raison de l'exposition Riopelle et des rencontres « Jasons culture ». Finalement, en tant que maire suppléant permanent, M. Marc Langlois cumulait de nombreuses fonctions : Comité des finances et des infrastructures, Comité des ressources humaines, SDÉM, etc. Et cela est sans compter les dossiers ad hoc que le maire lui avait confiés : gaz naturel, gestion des matières putrescibles, parc Saint-Nicolas, piste cyclable, comité du 375e pour ne nommer que ceux-ci. Bien que ses fonctions soient exigeantes, ce dernier se dit très reconnaissant envers monsieur le maire de la confiance témoignée.

Pour consulter la liste complète des mandats confiés à chacun des conseillers municipaux, il suffit de cliquer ici.

Actions à venir
C'est lors de la présentation des prévisions budgétaires 2019 et du programme d'immobilisations 2019-2020-2021 que les actions qui seront menées au cours des prochaines années seront clairement établies, mais dès lors, on peut avancer qu'un important exercice de planification stratégique sera mené de concert par le conseil municipal et l'administration municipale pour s'assurer de bien définir les projets à mener en fonction des orientations établies.

L'organisation des Fêtes du 375e et le choix des legs que l'on souhaite laisser dans ce cadre seront au coeur des activités du conseil. De plus, la mise en valeur du bassin par l'amélioration de la descente à bateaux, l'instauration d'une journée internationale des personnes aînées, le renouvellement de la convention collective des pompiers et les travaux à la piscine Pointe-aux-Oies figurent aussi parmi les actions à venir. 

« Retour

Abonnez-vous à nos infolettres

Suivez-nous sur

Ville de Montmagny
143, rue St-Jean-Baptiste Est
Montmagny, Québec, Canada
G5V 1K4
Téléphone : 418 248-3361
Télécopieur : 418 248-0923
Courriel :

Imprimé le : 15 décembre 2018