Ville de Montmagny
Aller directement au contenu
Masquer l'alerte
  • Quai et chutes

Résultats financiers 2013: Les revenus de la Ville de Montmagny augmentent alors que les dépenses demeurent stables

30 avril 2014

Lors de la séance du conseil municipal du 28 avril dernier, le maire de Montmagny, M. Jean-Guy Desrosiers, a présenté les états financiers de la Ville de l'exercice terminé au 31 décembre 2013. Celui-ci est particulièrement fier du bilan de la dernière année puisque les revenus de la Ville de Montmagny ont augmenté de 1 076 029 $ par rapport au budget de 18 813 140 $ adopté. Cette hausse de revenus, la Ville la doit aux recettes de taxes générées par la croissance des valeurs foncières liées à la vigueur du marché de la construction et de la rénovation immobilière et, plus particulièrement, à son efficacité dans la gestion de ses matières résiduelles.

Un surplus intéressant

En 2013, les revenus de la Ville s'élevaient à 19 889 169 $, ce qui est supérieur de 5,32 % aux prévisions 2013 et de 3,65 % aux revenus 2012. Comme mentionné plus haut, cette augmentation notable est en partie attribuable à l'entrée au rôle foncier de plusieurs nouvelles constructions, ce qui a permis d'engranger 278 420 $ de plus que prévu.

Outre ces nouvelles valeurs foncières, la grande efficacité dont la Ville a fait preuve dans la gestion de ses matières résiduelles lui a permis, encore cette année, d'obtenir une compensation de Recyc-Québec supérieure de 322 670 $ au montant anticipé. Il est à noter que comme les coûts d'enfouissement ont considérablement augmenté depuis 2012, ce surplus permet de continuer à atténuer l'impact de cette hausse afin qu'elle ne se reflète pas sur le compte de taxes des contribuables.

De leur côté, les dépenses de fonctionnement ont également augmenté, mais très légèrement. Elles s'élèvent à 16 285 992 $, dépassant d'à peine 0,33 % (52 972 $) les prévisions budgétaires de l'année 2013 et de 2,9 % les dépenses de l'an passé.

Au final, les opérations de l'année 2013 se sont donc soldées par un excédent des recettes sur les dépenses de fonctionnement de 1 001 472 $ (1 347 791 $ en 2012). Tout comme l'an dernier, ce surplus permettra de créer de nouvelles réserves en fonction des besoins futurs.

« Même si ça peut paraître étrange de terminer l'exercice financier avec un surplus alors que le taux de la taxe foncière a augmenté de 1 %, c'est très important pour une Ville d'avoir une marge de manoeuvre. À titre d'exemple, pour 2014, le surplus nous a évité d'avoir à emprunter pour pallier les 450 000 $ de revenus perdus en raison de la compensation gouvernementale pour la TVQ qui ne nous est plus remboursée. C'est d'ailleurs ce surplus qui nous a permis d'équilibrer notre budget et d'éviter que l'augmentation de la taxe foncière atteigne 4,9 %! Encore cette année, nous veillerons donc à réserver, à partir de celui-ci, des sommes pour amortir la hausse des coûts de gestion des matières résiduelles (250 000 $), pour améliorer le Centre des migrations (78 000 $), pour requalifier l'ancien hôtel de ville (75 000 $), pour financer divers travaux majeurs (500 000 $) et pour réparer les nombreux bris aux rues occasionnés par notre rude hiver (50 000 $) », de confier M. Desrosiers.

Faits saillants

En 2013, 6 739 581 $ ont été investis en travaux d'immobilisations. Parmi les projets réalisés, le remplacement de la conduite d'aqueduc de la route 132 sur une distance de 1,5 kilomètre vers l'hôpital à partir de l'avenue Jacques-Pozé a coûté à lui seul 1 479 000 $. Initialement évalué à 1,6 M$, le projet a été entièrement financé par le Programme de la taxe sur l'essence et la contribution du Québec.

Le réaménagement complet de l'entrée du centre-ville de Montmagny (finalisation du stationnement et de la façade du marché public, reconfiguration de l'intersection avenue de la Fabrique / rue St-Jean-Baptiste, déplacement du cénotaphe et aménagement paysager), l'installation d'une surface sportive multifonctionnelle au parc récréatif et le début des travaux de construction de la bibliothèque publique de Montmagny, dont les offres des firmes d'architecte et d'ingénierie étaient inférieures de 73 000 $ aux prévisions, ont aussi été de gros mandats en 2013.

« Je suis extrêmement satisfait des résultats de l'exercice financier 2013 puisque toute l'équipe de la Ville de Montmagny a contribué à une saine gestion des dépenses. De plus, je constate avec grand plaisir que la dette commence à diminuer, comme nous l'avions prévu lorsque nous avions choisi d'investir massivement dans des travaux d'infrastructures afin de profiter des programmes gouvernementaux en vigueur à l'époque qui nous permettaient d'économiser 60 % des coûts. Au 31 décembre, la dette nette de la Ville était de 18 458 280 $ alors qu'elle s'élevait à 20 397 029 $ en 2012. Félicitations à mes collègues du conseil municipal et à tous les employés qui, de par leur gestion rigoureuse et efficace, ont permis de terminer l'année financière sur une note positive! », de conclure M. Desrosiers.

Pour connaître les réalisations 2013 de la Ville de Montmagny, la population est invitée à lire le rapport annuel, qui sera encarté dans le Journal municipal et distribué dans le Publi-sac du 30 avril prochain. On peut également le consulter en ligne en visitant la section « Publications ».

« Retour

Abonnez-vous à nos infolettres

Suivez-nous sur

Ville de Montmagny
143, rue St-Jean-Baptiste Est
Montmagny, Québec, Canada
G5V 1K4
Téléphone : 418 248-3361
Télécopieur : 418 248-0923
Courriel :

Imprimé le : 19 octobre 2017