Ville de Montmagny x Options de la carte
Installations sportives
  • Aréna et patinoire
  • Terrains sportifs et locaux récréatifs
  • Piscines
  • Jeux d'eau
  • Marina et rampe de mise à l'eau
Lieux culturels
  • Bibliothèque
  • Musées
  • Salle de spectacle
  • Patrimoine
Parcs et espaces vert
  • Parcs
  • Modules de jeux
  • Circuits et sentiers
  • Pistes cyclables
  • Lieux d'observation
Services publics et municipaux
  • Hôtel de ville
  • Police
  • Service incendie
  • Hôpitaux et cliniques
  • Écoles et centres de la petite enfance
  • Palais de justice
  • Écocentres
  • Jardins communautaires
  • Maisons des jeunes
  • Bureau d'information touristique
  • Campings
Stationnements publics
Bornes électriques
Haltes sanitaires
Travaux et chantiers
Développements résidentiels
Accès rapides

Inauguration de la rue Alphonse-Lebel

Le 15 août dernier, c'est en présence de plusieurs membres de la famille Lebel que le maire de la Ville de Montmagny, M. Jean-Guy Desrosiers, a inauguré la rue Alphonse-Lebel. Située dans le développement HNR2, la rue a été nominée ainsi pour rendre hommage à cet homme qui a joué un rôle important dans l'histoire éducationnelle de Montmagny.

Né en 1902, M. Alphonse Lebel s'est établi à Montmagny en 1955. Dès son arrivée, il a agi à titre d'inspecteur d'écoles pour l'ensemble du comté jusqu'à ce que cette fonction soit abolie par le ministère de l'Éducation en 1962. En avril 1966, il a occupé le poste de secrétaire-trésorier au sein de la Commission scolaire régionale Pascal-Taché et, avant de prendre une retraite bien méritée en 1972, il a contribué à l'entrée en vigueur de la loi décrétant le regroupement des municipalités scolaires. Son dévouement et ses compétences lui ont d'ailleurs valu de nombreuses distinctions prestigieuses telle la Médaille du couronnement de la Reine Élizabeth, Écuyer de la Reine en 1953.

M. Alphonse Lebel et son épouse, Mme Germaine Huot, ont eu sept enfants : deux filles et cinq garçons. Il est décédé à Montmagny, le 16 février 1989.

« Bien qu'il soit natif de Rivière-du-Loup, on peut considérer M. Lebel comme un Magnymontois de souche puisqu'il a vécu ici pendant plus de 30 ans. Une chose est certaine, son apport au monde de l'éducation est indéniable et c'est pourquoi nous lui avons rendu hommage en nommant une rue en son honneur », de conclure M. Desrosiers.