Ville de Montmagny x Options de la carte
Installations sportives
  • Aréna et patinoire
  • Terrains sportifs et locaux récréatifs
  • Piscines
  • Jeux d'eau
  • Marina et rampe de mise à l'eau
Lieux culturels
  • Bibliothèque
  • Musées
  • Salle de spectacle
  • Patrimoine
Parcs et espaces vert
  • Parcs
  • Modules de jeux
  • Circuits et sentiers
  • Pistes cyclables
  • Lieux d'observation
Services publics et municipaux
  • Hôtel de ville
  • Police
  • Service incendie
  • Hôpitaux et cliniques
  • Écoles et centres de la petite enfance
  • Palais de justice
  • Écocentres
  • Jardins communautaires
  • Maisons des jeunes
  • Bureau d'information touristique
  • Campings
Stationnements publics
Bornes électriques
Haltes sanitaires
Travaux et chantiers
Développements résidentiels
logo-alert

AVIS ET
ALERTES

  • Avis préventif concernant la consommation d'eau potable à Montmagny

    En raison des faibles quantités de précipitations reçues et du niveau des réserves d'eau, la Ville de Montmagny demande aux citoyens de limiter leur consommation d'eau potable aux usages essentiels. L'arrosage des terrains (pelouses, jardins et platebandes), le remplissage des piscines et le lavage des voitures sont donc des gestes à éviter.

     

    Plus de détails ici...

Alerte en vigueur arrow-right
Accès rapides

Citoyens, exprimez-vous sur l'eau souterraine!

Dans le cadre du Projet d'acquisition de connaissances sur les eaux souterraines (PACES) en Chaudière-Appalaches, les citoyens de la région sont invités à compléter un questionnaire sur leurs préoccupations au sujet de la quantité et de la qualité de l'eau souterraine.

Une vaste étude visant à dresser un portrait de l'eau souterraine en Chaudière-Appalaches est en cours de préparation et sera rendue disponible en 2015. Puisque l'eau souterraine alimente en eau potable environ 50 % de la population de la région (comparativement à 20 % - 25 % pour l'ensemble du Québec), il est souhaitable de connaître les perceptions de la population par rapport à cette précieuse ressource.

Le sondage est disponible sur la page Web du PACES en Chaudière-Appalaches (www.obv-ca.org/paces), où d'autres informations pertinentes sur le projet sont présentées.

Le bilan des préoccupations citoyennes et des problématiques connues relatives à l'eau souterraine servira de base pour l'élaboration de priorités régionales. Ces dernières orienteront la gestion de la ressource en vue d'en favoriser un approvisionnement durable.

Le projet est mis en oeuvre par l'Institut national de la recherche scientifique - Centre Eau Terre Environnement (INRS-ETE) et les organismes de bassins versants (OBV) de la région de la Chaudière-Appalaches grâce au soutien financier du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, de la Conférence régionale des élu(e)s (CRÉ) de la Chaudière-Appalaches et de l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement. Les partenaires régionaux sont, en plus de la CRÉ et des OBV, huit MRC, la Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches et le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec.