Ville de Montmagny x Options de la carte
Installations sportives
  • Aréna et patinoire
  • Terrains sportifs et locaux récréatifs
  • Piscines
  • Jeux d'eau
  • Marina et rampe de mise à l'eau
Lieux culturels
  • Bibliothèque
  • Musées
  • Salle de spectacle
  • Patrimoine
Parcs et espaces vert
  • Parcs
  • Modules de jeux
  • Circuits et sentiers
  • Pistes cyclables
  • Lieux d'observation
Services publics et municipaux
  • Hôtel de ville
  • Police
  • Service incendie
  • Hôpitaux et cliniques
  • Écoles et centres de la petite enfance
  • Palais de justice
  • Écocentres
  • Jardins communautaires
  • Maisons des jeunes
  • Bureau d'information touristique
  • Campings
Stationnements publics
Bornes électriques
Haltes sanitaires
Travaux et chantiers
Développements résidentiels
logo-alert

AVIS ET
ALERTES

  • Avis préventif concernant la consommation d'eau potable à Montmagny

    En raison des faibles quantités de précipitations reçues et du niveau des réserves d'eau, la Ville de Montmagny demande aux citoyens de limiter leur consommation d'eau potable aux usages essentiels. L'arrosage des terrains (pelouses, jardins et platebandes), le remplissage des piscines et le lavage des voitures sont donc des gestes à éviter.

     

    Plus de détails ici...

Alerte en vigueur arrow-right
Accès rapides

Acquisition d'une partie des terrains de la SACM par la Ville de Montmagny: La transaction est officialisée

Depuis le 9 septembre dernier, c'est officiel : la Ville de Montmagny a honoré la promesse d'achat qu'elle avait faite à la Société d'agriculture du comté de Montmagny (SACM) le 14 mai 2014 en devenant propriétaire d'une partie des terrains de la SACM, soit une superficie d'environ 330 000 pieds carrés, pour la somme de 450 000 $.

L'acte d'achat a été signé par le maire de Montmagny, M. Jean-Guy Desrosiers, le greffier de la Ville, Me Félix Michaud, le président de la SACM, M. Simon Boulet, ainsi que par son directeur général, M. Christian Pons, en présence de la notaire de chez Boulanger Dolan Denault, Me Nathalie Dubé.

« Maintenant que la Ville est propriétaire de ces terrains, nous allons pouvoir entreprendre une analyse afin de mettre davantage en valeur l'aréna et le centre récréatif Clément-Laliberté, deux infrastructures municipales qui faisaient l'objet de plusieurs plaintes en raison de l'état du stationnement. Mais comme ces travaux de réfection nécessiteront des investissements majeurs, nous allons d'abord faire réaliser des plans et devis, et nous procéderons par étape, selon notre capacité de payer », de mentionner M. Desrosiers.

Soulignons que parallèlement à cette transaction, les deux parties ont également signé un acte de servitude de passage et de stationnement qui définit clairement les modalités d'utilisation de ces terrains qu'elles continueront de partager dans le cadre de leurs activités respectives.